Lorsqu’une entreprise est spécialisée dans le B2B, ou business to business, il n’est pas toujours évident pour elle de concevoir un site Internet d’e-commerce qui permettra de trouver de nouveaux clients.

En effet, comme dans le cas de Bridor de France par exemple, qui est un fournisseur de pâtisseries, viennoiseries et autres produits de boulangerie, chercher à vendre sur Internet lorsqu’on est grossiste n’est pas toujours opportun. Cela ne signifie pas pour autant que les entreprises B2B doivent délaisser le numérique pour se consacrer exclusivement à la prospection classique. Un site vitrine peut par exemple servir dans le cas où un client potentiel, ayant entendu parler de l’entreprise, voudrait obtenir plus d’informations sur la variété des produits proposés ou leur processus de création. C’est également l’occasion pour une entreprise déjà cliente de pouvoir se renseigner sur d’éventuels nouveaux produits avant de prendre rendez-vous avec son contact habituel.

Des méthodes qui ont fait leurs preuves

De ce fait, même si l’objectif de vente directe n’est pas présent comme dans un site de e-commerce classique, les méthodes d’augmentation de la visibilité et de l’audience ne diffèrent pas réellement. En effet, l’essentiel est d’assurer une forte présence sur Internet et donc sur les moteurs de recherche grâce aux techniques de référencement. Il faut alors chercher à bien se positionner sur des mots-clés liés au business to business plutôt que sur des mots-clés généraux étant surtout destinés au grand public. Dans le cas de Bridor de France par exemple, l’entreprise cherchera à se placer sur des mots comme « pain surgelé » ou « pâtisserie congelée » plutôt que sur des mots génériques comme « boulangerie » ou « sandwicherie ». En revanche, la présence sur les réseaux sociaux est moins utile, dans le sens où le grand public n’a pas de raison particulière de s’intéresser à un fournisseur, et donc de le suivre sur Facebook ou sur Twitter. 

Services juridiques

Béatrice Davari, avocate spécialisée dans la défense des entreprises contre les abus des banques, présente le site Avocat-banque.com